L'Institut des Matériaux Jean Rouxel de Nantes

Jean RouxelCréé en 1988 par le chimiste français mondialement connu Jean Rouxel(ci-contre), l'Institut des Matériaux est devenu l'un des principaux centres de recherche en matériaux en France. Ses travaux contribuent au perfectionnement de nombreux procédés industriels dans le domaine de la haute technologie.

L'Institut des Matériaux Jean Rouxel rassemble aujourd'hui plus de 130 chercheurs (chimistes, physiciens, ingénieurs des matériaux du CNRS et de l'Université de Nantes), personnels administratifs et techniques, et 90 contractuels pour la recherche.

À travers la conception et la caractérisation de nouveaux matériaux, la démarche du laboratoire conduit à l'optimisation d'un large éventail de propriétés en vue d'applications, telles que les cellules photovoltaïques, les piles à combustibles, les batteries pour véhicules électriques, les nanotechnologies ou encore les matériaux pour mémoires, photoniques et optiques .

L'Institut tire sa force d'une convergence de compétences. Compétences regroupées aujourd'hui dans six équipes de recherche, le plus souvent autour d'applications ou de grandes familles de matériaux différents : Conversion et stockage de l'énergie solaire, Physique des matériaux et nanostructures, Plasmas et couches minces, Stockage et transformation électrochimiques de l'énergie, Matériaux innovants pour l'optique, le Photovoltaïque et le Stockage et Ingenierie des Matériaux et Métallurgie.

FacadeIMNCes thématiques de recherche conduisent à de très nombreuses relations industrielles (Renault, St Gobain, Batscap, Total, STMicroelectronics, DCNS, Safran,...) et institutionnelles. Le laboratoire est par ailleurs partenaire de six Investissements d'avenir, dont l'IRT Jules Verne, qui visent à doter les organismes de moyens significatifs afin de construire une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau.

 

Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates