Fête de la science

Dans le cadre de la Fête de la Science, l'Institut des matériaux Jean Rouxel organise des ateliers pratiques.
Les exemples qui vous sont présentés ici ont fait l'objet d'ateliers animés par les chercheurs de l'IMN dans les locaux de l'Institut.

  • Un saphir qui nous en fait voir de toutes les couleurs

    gemmes

    L'alumine est un minéral transparent de formule chimique Al2O3 qui lorsqu'il est pur est blanc.
    Ajoutons un zeste d'impuretés à Al2O3 et nous obtenons une pierre précieuse offrant une grande variété de couleurs : rouge dans le rubis (impureté = oxyde de chrome), bleue dans le saphir (impureté = fer / titane)...

    Les saphirs sont constitués de cristaux d'oxyde d'aluminium (Al2O3) contenant des impuretés (oxydes) en traces qui leur donnent leur couleur (titane et fer pour le bleu, vanadium pour le violet, chrome pour le rose, fer pour le jaune et le vert).

    (c) 2009 IMN Jean Rouxel et GemNantes, Nantes

  • L’ADN : une double hélice moléculaire porteuse d’information

    DNA.AFMLa molécule d’ADN est constituée de l’enchevêtrement de deux brins formant une double hélice. A chaque espèce biologique correspond un type d’ADN. De même, chaque être humain possède un code génétique unique, porté par l’ADN.
    Alors que dirais-tu de te prendre, l’espace d’un instant, pour Grissom, le super flic des experts ?

    Image AFM de brins d’ADN - Université de Kyushu, Japon

  • La Cellulose : Une matière plastique « naturelle »

    cellulose

    Promenons nous dans les bois... Et oui, la cellulose est principalement extraite de divers végétaux comme le bois, le coton... Mais savez-vous dans quel domaine d’application vous la retrouvez ?
    La cellulose est tout simplement le composant principal du papier. On la retrouve également comme épaississant dans la peinture, comme fibre textile ou bien encore dans les biocarburants...

    Chaines de cellulose
    Image copyright IMN 2008

  • Les nanotubes de carbone : La nanoélectronique de demain

    nanotube

    Ce fil moléculaire est 10 000 fois plus fin qu’un cheveu humain, tout en étant 100 fois plus résistant que l’acier (et 6 fois plus léger). Ces propriétés font de ces nanotubes des objets extrêmement intéressants pour les applications de demain (nanoélectronique, panneaux solaires...).

    Image AFM d’un nanotube de carbone
    recouvert par un brin d’ADN
    Image Copyright IMN 2008

  • Le fullerène C60 : Lorsque les atomes « jouent » au football

    c60

    Prenez 60 atomes de carbone et disposez-les de telle sorte à former une sphère. Vous obtenez alors un objet dix million de fois plus petit qu'un ballon de football !
    Cette molécule, appelée Buckminsterfullerène, est constituée d'hexagones et de pentagones. La découverte de cette molécule a entraîné l’émergence du monde des nanotechnologies et a été récompensée par un Prix Nobel en 1996.

    Image AFM de molécules de C60
    déposées sur une surface de mica

  • Batteries : Le lithium en mouvement, source d'énergie

    B0

    Une batterie au lithium permet le stockage de l’énergie électrique sous forme chimique en insérant des ions lithium dans un matériau poreux (recharge). Durant l’utilisation de la batterie (décharge), les ions lithium sont extraits du matériau, délivrant ainsi un courant électrique utilisé par votre téléphone, votre ordinateur, ou votre voiture. Pour voir ce qu’il se passe lorsque tu utilises ta batterie et que tu la recharges sur le secteur, clique droit, puis sur Animation/Lancer.

    La B0 : une voiture 100 % électrique
    (Mondial de l’automobile de Paris 2008)

Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates