locked59 Intranet

 

 

Nano-objets et nano-matériaux

Benoit Angleraud, Abdel Aziz El Mel, Agnès Granier, Pierre-Yves Jouan, Pierre-Yves Tessier, Adrien Chauvin (PhD), Laetitia Donero (PhD), Damien Thiry (post PhD)

L'équipe PCM met au point des procédés plasmas optimisés pour synthétiser des matériaux à base de carbone : couches minces DLC (Diamond Like Carbon), nanotubes, nanofibres, nanowalls, nanocanaux et nanomembranes de carbone ainsi que des nanocomposites carbone/métal. Les différentes hybridations du carbone, le polymorphisme des solides carbonés, la possibilité d'incorporer des hétéro-éléments et la richesse des formes à l'échelle nanométrique débouchent sur un ensemble de propriétés et d'applications potentielles telles que des électrodes de carbone nanostructurées utilisées comme transducteur de capteur biologique ou des tapis de nanotubes pouvant être intégrés dans des capteurs.

Permanents impliqués : Benoit Angleraud, Abdel Aziz El Mel, Agnès Granier, Pierre-Yves Jouan, Pierre-Yves Tessier
Doctorants : Adrien Chauvin, Laetitia Donero
Post-doc : Damien Thiry

 

Nanocomposite Carbone/métal

Benoit Angleraud, Nicolas Bouts (2011-2014), Laetitia Donero (2013-2016), Abdel Aziz El Mel, Agnès Granier , Pierre-Yves Tessier , PMN team: Jean-Luc Duvail,  Bernard Humbert

Les nanocomposites carbone/métal sont composées de grains de métal ou de carbure métallique incorporés dans une matrice de carbone amorphe. Ces matériaux sont déposés sous forme de couches minces en utilisant un procédé combinant la pulvérisation cathodique d'une cible métallique dans un plasma d'hydrocarbure (méthane par exemple). Ils peuvent aussi être synthétisés par la copulvérisation d’une cible de métal et d’une cible de graphite. Sur la figure 1, est représenté un exemple de procédé de synthèse.

Nanotubes et nanofils

Benoit Angleraud, Nicolas Bouts (2011-2014), Laetitia Donero, Abdel Aziz El Mel, Pierre-Yves Tessier, Damien Thiry (2014-2016)

En combinant des dépôts de couches minces sur des surfaces templates définies par lithographie, l'équipe a mis au point des synthèses de nanofils, nanofibres et nanotubes (Fig. 1).

Capteurs

Dans le cadre d’une collaboration avec le GEPEA (Nantes), nous avons développé des couches minces à base de Nickel (Ni et NiO) pour la mesure d’événements thermiques1. L’objectif est le contrôle et le suivi de production en ligne dans des conditions extrêmes (pression élevée, température élevée) là où les capteurs commerciaux manquent de sensibilité.

Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates