locked59 Intranet

 

 

Energie : vers de nouvelles batteries "éco-conçues"

A l’heure où de plus en plus d’objets ont besoin de toujours plus d’énergie pour fonctionner, l’usage de matériaux d’électrode organiques pour le stockage électrochimique de l’énergie constitue une alternative crédible pour réduire l’impact environnemental et le coût des batteries électriques. SMARTPHONEPour répondre à cette problématique, la technologie dite "Li-ion" est particulièrement prometteuse et étudiée. Des chercheurs de l’Institut de la Matière Condensée et des Nanosciences (IMCN, Université Catholique de Louvain) et de l’Institut des Matériaux Jean Rouxel (IMN, Université de Nantes/CNRS) ont développé une approche innovante ouvrant la voie au développement de batteries Li-ion "éco-conçus". Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Materials.

 

 

Retrouver l'article complet sur l'espace communication de l'Université de Nantes

 

Contact local :

Philippe Poizot, Professeur Université de Nantes

 

Références :

Article : Conjugated sulfonamides as a new class of organic lithium-ion positive electrodes
Jiande Wang, Alae Eddine Lakraychi, Xuelian Liu, Louis Sieuw, Christian Morari, Philippe Poizot, Alexandru Vlad
Nature Materials – November 2020 (9:4401 | DOI: 10.1038/s41467-018-06708-x).

 

Hydrogène, ça gaze ?

Dans La Méthode Scientifique sur France Culture : Quels sont les enjeux liés à l’augmentation de l’utilisation de l’hydrogène ? Joubert FranceCultureQuels sont les moyens de production de cette molécule, et comment peut-on envisager la distribuer et la stocker en fonction des besoins, dans le cadre de la transition écologique ? Une émission où l'on retrouve entre autres Olivier JOUBERT (IMN, Nantes), Joeffrey TOURNEUR (ISCR, Rennes) et Christel LABERTY-ROBERT (LCMCP).

 

Retrouver l'interview sur le site de France Culture.

Contact local :

Olivier Joubert, Professeur Université de Nantes

L’H2 n’est pas une source d’énergie mais un “vecteur énergétique”.
Il doit être produit puis stocké avant d’être utilisé.
Crédits : picture alliance - Getty

Recyclage du CO2 grâce à l'énergie solaire

Un pas de plus vers la transition énergétique. Trois équipes de recherche françaises de l’Université de Paris (LEM) et de l’Université de Nantes (IMN et CEISAM) ont développé une cellule photo-électrochimique innovante qui permet, grâce à l’énergie solaire et une électrode, de transformer le CO2 en monoxyde de carbone.

 

 

Retrouver l'article complet sur l'espace communication de l'Université de Nantes

 

Contact local :

Nicolas Barreau, Maître de Conférences Université de Nantes

 

Références :

Article : Photocathode functionalized with a molecular cobalt catalyst for selective CO2 reduction in water
P. B. Pati, E. Boutin, R. Wang, S. Diring, S. Jobic, N. Barreau, F. Odobel, M. Robert
Nature Commun. 2020, 11, 3499 (doi: 10.1038/s41467-020-17125-4)

Brevet : "Device for solar light driven CO2 reduction in water"
Déposé le 21 Février 2020, n° EP20158741
Robert, M.; Boutin, E.; Odobel, F.; Pati, P. B.; Barreau, N.

 

Du magnésium pour booster les batteries au lithium (2)

De plus en plus utilisées par les nouvelles technologies (smartphones, tablettes,…), les batteries "Li-ion" (lithium-ion actuel) s’avèrent aussi de plus en plus gourmandes en ressources pour fonctionner. Des chercheurs nantais de l’Institut des matériaux Jean Rouxel (IMN - Université de Nantes/CNRS) et du Laboratoire de Glycochimie, des antimicrobiens et des agroressources (CNRS/Université de Picardie Jules Verne) ont découvert un moyen inédit d’augmenter l’énergie de ces batteries grâce à l’ajout de magnésium. Ces résultats, publiés dans Nature Communications, pourraient permettre le développement de nouvelles batteries à faible impact environnemental et plus compétitives par rapport aux batteries Li-ion actuelles.

 

Philippe Poizot, Professeur de l'Université de Nantes

 

Sources CNRS - Institut de Chimie : http://www.cnrs.fr/inc/communication/direct_labos/poizot.htm

Lire le communiqué de presse de l'Université de Nantes

Vidéos sur la Cristallographie

Michel Evain, professeur de l'Université de Nantes, enseignant-chercheur dans l'équipe Matériaux Innovants pour l’Optique, le Photovoltaïque et le Stockage de l'Institut des Matériaux Jean Rouxel, a créé une série de vidéos détaillant tous les aspects de la cristallographie, de la notion de symétrie au fonctionnement des diffractomètres en passant par la structure de la matière ou encore l’utilisation de logiciels de visualisation.

Retrouvez l'ensemble des vidéos sur youtube.

Contact : Michel Evain
(page web IMN)
(page web Université de Nantes)

Inauguration de Nant’Themis

Le nouveau microscope de l’IMN « Nant’Themis » a été inauguré le 7 février 2019. L’arrivée de ce microscope est le résultat d’un projet de longue haleine financé par le Contrat de Plan Etat-Région (CPER) 2015-2020. Le coût de l’équipement s’établit à plus de 3,5M euros.

 

Une ouverture pour synthétiser de nouveaux composés lamellaires

Avec leurs propriétés très variées, comme la supraconductivité, les matériaux lamellaires intriguent la science. Face à des procédés de fabrication lourds et énergivores, des chercheurs de l’Institut des matériaux Jean Rouxel (IMN, CNRS/Université de Nantes) proposent des alternatives à basse température. Ils ont ainsi fait réagir du cuivre avec des dimères de soufre pour former des feuillets à base de cuivre. Ces travaux, publiés dans Angewandte Chemie, ouvrent la voie à la synthèse de nombreux composés lamellaires aux propriétés électroniques remarquables, comme des matériaux à la fois conducteurs et transparents. Ce travail a été réalisé dans le cadre des activités de l'axe chalcogénure.

 

Retrouver l'article complet sur l'espace communication de l'INC du CNRS

 

Contacts :

Laurent Cario, Directeur de recherche CNRS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Directeur de recherche CNRS

 

Références :
Dr. Shunsuke Sasaki, Dr. Dalel Driss, Elodie Grange, Dr. Jean‐Yves Mevellec, Dr. Maria Teresa Caldes, Dr. Catherine Guillot‐Deudon, Dr. Sylvian Cadars, Dr. Benoît Corraze, Dr. Etienne Janod, Dr. Stéphane Jobic, Dr. Laurent Cario
A Topochemical Approach to Synthesize Layered Materials Based on the Redox Reactivity of Anionic Chalcogen Dimers
Angew. Chem.Int. Ed. 2018, 57, 13618–13623
DOI:10.1002/anie.201807927

 

IA et mémoires : la chimie pour aller au-delà de la loi de Moore ?

Pour contourner les limites attendues de la miniaturisation en microélectronique, différentes stratégies sont explorées... dont certaines font appel à la chimie à travers la quête de nouveaux matériaux. Les avancées dans ce domaine pourraient bien profiter aux mémoires puis à l’intelligence artificielle, comme l’explique le chimiste Laurent Cario.

 

Laurent Cario, Directeur de recherche CNRS

 

Retrouver l'article complet dans CNRS Le Journal

Formation Diffraction par les matériaux polycristallins septembre 2021

Notre laboratoire, fortement impliqué dans le domaine de la cristallographie des phases polycristallines, propose deux formations. La première de cinq jours incluant, à la demande de plusieurs participants, des ateliers spécifiques d'analyse quantitative et de détermination structurale ab initio. La seconde, de deux jours, s'adressant à des utilisateurs confirmés.

Niveau 1 : 20 au 24 septembre 2021 (30e année)

Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates