locked59 Intranet

 

 

Une ouverture pour synthétiser de nouveaux composés lamellaires

Avec leurs propriétés très variées, comme la supraconductivité, les matériaux lamellaires intriguent la science. Face à des procédés de fabrication lourds et énergivores, des chercheurs de l’Institut des matériaux Jean Rouxel (IMN, CNRS/Université de Nantes) proposent des alternatives à basse température. Ils ont ainsi fait réagir du cuivre avec des dimères de soufre pour former des feuillets à base de cuivre. Ces travaux, publiés dans Angewandte Chemie, ouvrent la voie à la synthèse de nombreux composés lamellaires aux propriétés électroniques remarquables, comme des matériaux à la fois conducteurs et transparents. Ce travail a été réalisé dans le cadre des activités de l'axe chalcogénure.

 

Retrouver l'article complet sur l'espace communication de l'INC du CNRS

 

Contacts :

Laurent Cario, Directeur de recherche CNRS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Directeur de recherche CNRS

 

Références :
Dr. Shunsuke Sasaki, Dr. Dalel Driss, Elodie Grange, Dr. Jean‐Yves Mevellec, Dr. Maria Teresa Caldes, Dr. Catherine Guillot‐Deudon, Dr. Sylvian Cadars, Dr. Benoît Corraze, Dr. Etienne Janod, Dr. Stéphane Jobic, Dr. Laurent Cario
A Topochemical Approach to Synthesize Layered Materials Based on the Redox Reactivity of Anionic Chalcogen Dimers
Angew. Chem.Int. Ed. 2018, 57, 13618–13623
DOI:10.1002/anie.201807927

 

Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates