locked59 Intranet

 

 

Angélica Thomere

Soutenance de thèse
Date: mardi 28 janvier 2020 10:00 - 13:00

Lieu: Amphi IMN Lombarderie

Absorbeurs chalcogénures à grand gap ~1,7 eV
pour la réalisation de cellules solaires en couches minces

Résumé :

Les cellules solaires en couches minces à base d’un absorbeur Cu(In,Ga)S2 (CIGS) sont actuellement envisagées pour former une cellule tandem avec une cellule à base de silicium. Le gap désiré pour cette application est ~1,7 eV et peut être obtenu pour une composition Cu(In0,7,Ga0,3)S2 qui est la composition d’intérêt de notre étude. Cependant, au cours d’un dépôt de couche mince, plusieurs phases sont susceptibles de se former et il existe très peu d’informations sur les phases soufrées CIGS dans la littérature.
L’objectif de cette thèse est d’étudier fondamentalement les structures et les propriétés des phases CIGS par une approche de cristallochimie, afin d’obtenir des informations pour l’optimisation d’un dépôt de couches minces par co-évaporation. Elle se divise en deux parties : une partie sur les échantillons dits “massifs”, sous forme de poudres et cristaux, synthétisés par voie céramique à haute température, et une partie sur les matériaux sous forme de couches minces, déposées sur des substrats de verre/molybdène par co-évaporation. L’effort a été fait de lier les deux types d’échantillons par leurs structures et leurs compositions déterminées par diffraction des rayons X et analyse élémentaire EDX. La première partie a permis d’établir un diagramme de phases de CIGS et de connaitre le domaine de stabilité de la structure chalcopyrite. La seconde a permis l’optimisation d’un procédé de co-évaporation qui a menée à l’élaboration de cellules solaires prometteuses.

Mots clés : Cu(In,Ga)S2, cellule solaire, cristallographie, couche mince


Chalcogenides absorbers with a wide gap ~1,7 eV for thin-film solar cells

Abstract :

Cu(In,Ga)S2 (CIGS) thin-film solar cells are currently considered to be used as the top cell of a tandem solar cell with a silcon bottom cell. The required bandgap for this application is ~1,7 eV which can be reach with the composition of Cu(In0,7Ga0,3)S2.
However, different phases can form during the co-evaporation process, and there are not a lot of details about sulfides CIGS in the literature.
This thesis investigates fundamentally the structures and properties of the CIGS phases by a chemical crystallographic approach to optimize the deposition of co-evaporated thin-films.
    It is divided into two parts: the first one is about “bulk” materials, powders and crystals synthetized by high temperature ceramic route, and the second part is about thin-film materials deposited on glass/molybdenum substrates by co-evaporation. A link is made between the two kinds of samples by analysing their structures and compositions by X-ray diffraction and energy dispersive X-ray spectrometry. The first part leads to the determination of the CIGS phase diagram and the stability domain of the chalcopyrite structure. The second part brings to the optimization of the co-evaporation process and to promising solar cell efficiencies.

Keywords : Cu(In,Ga)S2, solar cell, crystallography, thin film


 Composition du Jury :

Céline DARIE   Professeure des Universités, Université Grenobles-Alpes
Olivier BRIOT   Directeur de recherche CNRS, Laboratoire Charles Coulomb Montpellier
Romain BODEUX   Ingénieur-chercheur EDF, Institut Photovoltaïque d’Île-de-France
Catherine GUILLOT-DEUDON   Ingénieure de recherche, Université de Nantes
Emmanuel GUILMEAU   Directeur de recherche CNRS, CRISMAT Caen
Alain LAFOND
  Professeur des Universités, Université de Nantes (Directeur de thèse)

Invité(s)
Nicolas Barreau             Maître de conférences, Université de Nantes
Maria Teresa Caldes    Chargée de recherche CNRS, Université de Nantes
Florent Boucher             Directeur de recherche CNRS, IMN Nantes

 

 

Toutes les Dates


  • mardi 28 janvier 2020 10:00 - 13:00
 
Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates